J2 – Monastère d’Ostrog et Perast

Après un petit déjeuner sous forme de buffet, nous prenons la direction du Monastère d’Ostrog (Manastir Ostrog).

Piscine et vue de notre hôtel (Riviera Resort)

Nous avons mis environ 1h20 pour arriver sur le site du Monastère (Donji manastir – monastère inférieur), qui se trouve à 2 kms en contrebas du sanctuaire principal.

Camion croisé sur la route (type soviétique)
Kamenari
Kamenari
Bouches du Kotor
Notre Ford Fiesta
Panneau monténégrin
Bouches du Kotor

Nous trouvons une place juste devant l’entrée…vive le hors saison !

Panneau monténégrin du Monastère d’Ostrog

Nous pénétrons dans l’Église de la Sainte-Trinité (Crkva Sv Trojice) ornée par de jolies fresques. Les femmes sont voilées (religion orthodoxe) et les hommes portent un couvre-chef ressemblant à une Kippa. Nous faisons un tour rapide du site, puis reprenons la voiture pour monter jusqu’en au haut du Monastère.

Monastère d’Ostrog – Monastère inférieur
Église de la Sainte-Trinité

En chemin, il y a une cérémonie ressemblant à une messe devant l’Eglise de Saint-Stanko-le-Martyr (Crkva Sv Mucenika Stanka). Les fidèles sont hors de l’Eglise, et le « Prêtre » qui se trouve au centre des siens, leur coupe les cheveux en disant des paroles, que je suis incapable de répéter !
Mais c’est étonnant comme rituel, je ne connaissais pas.

Monastère d’Ostrog
Cérémonie devant l’Église de Saint-Stanko-le-Martyr

Bref, après une série de photo, je remonte dans la voiture…et ça monte beaucoup !
Il faut se garer sur un parking en contrebas du Monastère supérieur (Gornji Manastir). Donc nous finissons notre montée à pied. Attention, la montée peut être glissante.

A l’entrée, des boutiques de souvenirs, des salles pour y mettre des cierges, et évidemment le chemin menant au Monastère.

Monastère d’Ostrog
Salle où les fidèles posent des cierges

Nous voyons une file au loin, et donc décidons de patienter derrière le groupe. Nous aurons environ 45 minutes d’attente (sous le soleil), pour arriver au final dans une toute petite pièce, ressemblant à une grotte, dans laquelle se trouve les restes de Saint-Basile (Sv Vasilije – qui a fait édifier le Monastère) et dans laquelle les gens viennent prier.

A l’intérieur, il y a aussi un Moine, qui fait la bénédiction de 4 personnes devant nous, qui se mettent à genoux, font la prière et embrassent le cercueil de Saint-Basile. Quand notre tour arrive, nous faisons demi-tour car nous ne comprenons pas forcément tout.
Il s’avère en fait que nous avons attendu 45 minutes, pour la bénédiction, alors que si nous voulions juste visiter le Monastère il nous aurait fallu y aller directement.
Le Monastère est construit dans une grotte, la vue au sommet est jolie (vallée de la Zeta), mais sans plus. Dommage les photos sont interdites.

Vue sur la vallée de la Zeta depuis le Monastère d’Ostrog

A part ça, pas grand chose à dire sur ce site, à part qu’il est très connu des monténégrins (site le plus important du Monténégro pour les chrétiens orthodoxes), mais de notre côté, nous ne lui trouvons rien d’exceptionnel.
Ce qui nous marque finalement après cette visite, c’est l’engouement pour la religion ici. Les gens embrassent les reliques, les mosaïques, les portes du site, les murs, tout ce qui touche le Monastère. Et en plus laisse de l’argent partout où un endroit le permet (devant une statut, sur un muret…).

Nous reprenons la voiture en direction de Niksic où nous achèterons de quoi manger pour ce midi.
Les prix ont l’air très élevés et pourtant ce midi au passage en caisse, c’est la bonne surprise, 5€ pour 2 « demi-baguettes », du jambon, des yaourts à boire et 2 barres chocolatées.
Nous décidons de pique-niquer au lac de Krupac (Krupacko jezero – formé par un barrage) qui est paisible. Le soleil nous accompagne, ça fait du bien !

Lac de Krupac (Krupacko jezero)

Nous repartons, en passant par le lac de Slano (Slansko jezero), qui est superbe, avec ses petits ilôts au loin. Une pause photos s’impose !

Lac de Slano – Slansko jezero

Ensuite direction Perast.

Véhicules croisés en route
Véhicules croisés en route
Publicité monténégrine
Décharge sauvage !

La Fiesta a pu faire un peu de cross, dû à la route qui parfois se transformait en chemin ! (Route R-11 – arrivant sur les hauteurs de Risan). Mais ça valait le coup vu le panorama sur les bouches du Kotor !

Route monténégrine
Route monténégrine
Bouches du Kotor

Perast, c’est une jolie petite ville ou plutôt village (pas de plan nécessaire vu la taille de la ville ou plutôt du village…c’était ma peur du matin !). Nous nous garons à l’entrée du village et nous y baladons.
Une rue principale longeant les bouches du Kotor avec de temps à autres de petits « ports ».

Perast
Un ferry dans les bouches du Kotor…IMPRESSIONNANT !

Dans le village, il y a aussi pas mal d’Eglises (d’après le Lonely planet, il y en aurait 16 !), sympa.

Église à Perast
Église à Perast

De plus, il y a une caserne de pompiers, dont le camion est assez rustique (manivelle pour actionner la pompe à eau…à l’ancienne !).

Camion de pompiers (Vatrogasci)
Camion de pompiers (Vatrogasci)

Au retour, nous prenons un verre sur une petite avancée (quai) avec le coucher de soleil derrière les montagnes.

Coucher de soleil à Perast sur les bouches du Kotor

Puis encore une heure de route pour rentrer à l’hôtel. Nous mangeons notre buffet puis nous rendons à l’accueil de l’hôtel afin de capter le Wifi gratuit et tenir nos proches au courant des dernières info.

L’info du jour : Les monténégrins roulent très vite et n’importe comment, doublent dans les virages (on passe à 3 sur 2 voies !)…

Suite : J3 – Rafting sur la Tara

Un commentaire sur “J2 – Monastère d’Ostrog et Perast

Laisser un commentaire