J5 – Canoe dans les bouches du Kotor

Zdravo (bonjour en monténégrin),
Nous récupérons le kayak à 9h30 à Herceg Novi, que nous avons réservé pour 8h, sur la plage d’Herceg, via la société Kayak Herceg Novi. Le prix est correct 30€ la journée pour un kayak 2 places. Après quelques explications du loueur (très sympa), nous naviguons vers Rose.
Autant dire que les premiers coups de pagaies n’étaient pas très synchro, mais on s’y fait rapidement…et en même temps on n’a pas vraiment le choix puisque nous sommes au milieu des bouches du Kotor…ma plus grosse peur…croiser un gros ferry !
Nous arrivons à Rose au bout de 45 minutes. Nous posons notre kayak sur la plage de galets, et allons marcher un petit peu, mais tout est fermé puisque nous sommes hors saison.

Plage de Rose
Rose
Rose
Rose
Épave de bateau près de la plage de Rose

Nous reprenons notre embarcation et nous arrêtons au bunker sous-marin (submarine pen). Nous entrons dans ce dernier, c’est assez impressionnant de s’imaginer l’historique du lieu. Pas mal de choses nous passent par la tête à ce moment là donc on fera demi-tour à la moitié du bunker.

Bunker sous-marin (entre Rose et Dobrec)
Bunker sous-marin (entre Rose et Dobrec)
Bunker sous-marin (entre Rose et Dobrec)

Nous repartons vers la plage de Dobrec, où il y a un petit resto. Nous pique-niquons sur la plage, puis irons boire un verre au bord de l’eau. Le lieu est sympa, la déco est marrante, des carcasses de poissons trônent par-ci par là, les WC (très propres) sont dans une sorte de jungle. Le resto n’est accessible que par la mer (bateau ou kayak).

Plage de Dobrec (Uvala Dobreč)
Plage de Dobrec
Plage de Dobrec

Nous tentons une petite baignade mais l’eau est vraiment trop froide! Espérons que le kayak ne se retourne pas vu la température de cette dernière ! Nous repartons en direction de Mamula. Nous voyons l’île au loin, mais, les distances en mer sont trompeuses puisqu’on se rapproche du lieu très lentement !

Entre Dobrec et Mamula
Arrivée sur Mamula
Arrivée sur Mamula

Arrivés sur l’île, c’est génial ! Nous sommes seuls ! Nous posons le kayak sur les rochers, et décidons de « visiter » le fort Mamula, qui lui aussi a eu un passé historique assez impressionnant, passant de fort à camp de concentration (par les troupes de Mussolini en 1942).

Mamula

C’est génial, la nature reprend ses droits sur la construction (des gros cactus…), nous croisons quelques animaux (lapins, lézards…). Nous essayons d’imaginer le fort à différentes époques, dont celle de la seconde guerre mondiale, où on voit des sortes de blockhaus construit dans le fort. Certainement cela servait à voir l’ennemi arriver de la mer adriatique.

Fort de Mamula
Fort de Mamula
Fort de Mamula
Fort de Mamula
Fort de Mamula
Fort de Mamula

Nous prenons notre gouter sur la jetée, pour profiter du calme et du paysage. Nous finissons par reprendre la mer avec 7,2 kms pour rentrer sur Herceg Novi ! Environ 2h de navigation (annoncés par le loueur) ! C’est très long à la rame, au milieu de l’eau où on ne peut pas poser pied à terre.

Au loin, nous croisons un gros ferry…nous arrêtons vite de pagayer de peur d’être trop près des remous de ce dernier.
Notre bateau tire vers la gauche (vers la Croatie)…on force pour retourner sur la droite…notre tracé ne ressemble pas vraiment à une ligne droite ! On se rajoute du chemin !

Ça devient long, alors on se fixe des objectifs…on décide de faire 100 coups de pagaie pour une pause. Rythme que l’on tiendra jusqu’à l’arrivée. On aura mis 1h40 au lieu de 2h finalement. C’est assez physique, mais sympa à faire.
Aucun problème à signaler, pas de bateau croisé, sauf à peut être 100 mètres de l’arrivée, où un petit bateau passe entre le kayak et la zone de baignade…et là…les remous nous aspergent littéralement et sont passés par dessus le kayak…heureusement que nos sacs sont étanches !

Entre Mamula et Herceg Novi (au loin un gros ferry !)
Arrivée sur Herceg Novi
Look d’une monténégrine
Notre trajet (en rouge : l’aller, en jaune : le retour)

Nous reprenons la voiture, payons 7,20€ de parking (de 9h à 17h15) et rentrons épuisés par cette journée.

Suite : J6 – Le lac de Skadar et la capitale Podgorica

Un commentaire sur “J5 – Canoe dans les bouches du Kotor

Laisser un commentaire