J7 – Budva, Sveti Stefan et Cetinje

Dernier jour de notre séjour au Monténégro 🙁
Aujourd’hui, nous sommes partis vers 9h de notre hôtel, en direction de Budva.
On y voit l’ancienne ville, malheureusement sous un temps peu accueillant.
Ce sont des petites ruelles, une ville fortifiée, mais beaucoup de boutiques pour les touristes (des produits chinois ou chers). C’est dommage, c’est joli, mais spécial touristes, donc décevant.

Stari Grad de Budva (Vieille ville de Budva)
Ruelles dans la Stari Grad de Budva
Trg Izmedu Crkava (Place entre les Églises)
Église de la Sainte-Trinité de Budva (Crkva Sv Trojice)
Église Saint-Jean de Budva (Crkva Sv Ivana)
Ruelles dans la Stari Grad de Budva
Marina de Budva
Bateau de pêche dans la marina de Budva

Nous restons peut être 2h puis reprenons la route vers Sveti Stefan. Une petite île, souvent vue en photo sur les guides de voyages ou même les magazines.

Très difficile de se garer, à moins de payer très cher le parking (1,50€ de l’heure alors qu’à Budva c’est 0,50 centimes de l’heure). Il y a des panneaux « interdiction de stationner » mais comme des dizaines de voitures y sont, nous faisons de même.

Nous marchons sur la plage et sommes déçus.
Le Lonely planet parle de plages magnifiques, sauf que ce sont des cailloux, des débris, des bouteilles, des détritus et un petit peu de sable.

Sveti Stefan
Plage de Sveti Stefan

Arrivés sur la sorte de ponton qui mène à l’îlot (Sveti Stefan), une personne faisant la sécurité nous interdit d’avancer plus loin. Il nous explique que l’endroit est privé et qu’il appartient à un groupe d’hôtel, et à moins d’avoir réservé, et bien il faudra regarder de loin !

Du coup, nous faisons demi-tour, direction Cetinje. C’est l’ancienne capitale du Monténégro.
C’est petit, environ 14000 habitants, de vieux bâtiments. J’ai l’impression qu’on y ressent beaucoup plus l’esprit soviétique qu’à d’autres endroits (les écritures sur les devantures ou sur certains murs par exemple).

Nous avons déjeuné dans le restaurant Vinoteka (Adresse : Njegoseva 103 – Cetinje), conseillé par le Lonely Planet, pas trop mal, pas très cher, mais ça reste correct.

Carte du restaurant Vinoteka
Carte du restaurant Vinoteka
Salle du restaurant Vinoteka
Plat du restaurant Vinoteka
Pizza du restaurant Vinoteka

La décoration a été refaite complètement. Les photos à l’intérieur de l’établissement montrent l’état dans lequel celui a été par le passé.

En sortant du restaurant, nous marchons dans la « grande rue » (artère principale de Cetinje), au bout de cette dernière il y a le Palais bleu, le palais présidentiel.
On pensait voir une belle rue ou avenue, sauf que ce sont des bâtiments pour certains où il n’y a que la façade (l’arrière du bâtiment est démoli).

Artère principale de Cetinje – Ilica Njegoseva
Une devanture de maison sur Ilica Njegoseva

Pour les boutiques dans la rue, ce sont pour beaucoup des banques. Nous croiserons une boutique de téléphones, où le plus gros forfait de téléphone (89€) n’est même pas illimité en voix, ni en SMS ! (Aujourd’hui, chez nous pour la majorité des opérateurs, c’est 19,90€, illimité en voix, SMS et MMS). Merci Free !

Une moto sur Ilica Njegoseva

Nous continuons notre marche jusqu’au Palais Bleu (résidence du Président). C’est petit. Les gardes se tiennent bien pour les photos et dès que nous tournons le dos, ils sont très…cools !
Le Président ne devait pas être dans les parages.

Le Palais bleu (Plavi Dvorac)
Les gardes du Palais bleu

Nous irons aussi voir le Monastère de Cetinje. Le bâtiment est joli, entouré d’anciennes tours de rempart en pierre.

Monastère de Cetinje (Cetinjski Manastir)

Nous rentrons dans le monastère où les moines sont vêtus de robes noires. Nous rentrons dans une pièce, plutôt sobre, avec des murs blancs, un lustre, des cadres et un cercueil où encore une fois une personne embrasse tout dans la pièce, les statuettes, les cadres, les tableaux…
Puis une seconde pièce, avec beaucoup de peintures sur les murs, une femme prie devant une sorte d’urne.

Nous reprenons la voiture, direction l’hôtel (2h de route), en reprenant la route serpentine, tellement belle…et derrière un bus. C’est assez drôle, dans ces cas là, le sens de la circulation ne veut plus rien dire 🙂

La belle route serpentine sur notre TomTom
Sur la route du retour

 

Le bilan de notre séjour au Monténégro ?

Chéri, on y retourne quand ??
L’an prochain pour notre tour d’Europe à moto !!!! Oh yes !!!!
Et on n’oubliera pas de faire la Serpentine 🙂

2 commentaires sur “J7 – Budva, Sveti Stefan et Cetinje

Laisser un commentaire