J5 – Les Pyrénées – Tarascon-sur-Ariège – Arreau

Nous avons passé une bonne nuit.
Le tonnerre a tonné et la pluie est tombée….autant dire que nous sommes ravis qu’il pleuve la nuit.

Après quelques courses à Tarascon, nous avons repris la direction de Massat….enfin « nous », est un bien grand mot puisque Fred voyant un panneau indiquant l’un des cols que nous devions faire a coupé le roadbook….et donc raccourci son trajet de 20 kms environ…tout ça pour dire que la XJ6 consomme plus que le VFR….et bien non, loupé 😉

De ce fait, pendant qu’il rejoint le col de Peguère, je continue le roadbook…

Autant dire que je suis passé dans des endroits où je me suis réellement sentie seule au monde !
Pas une voiture croisée en 20 kms…. J’ai donc passé le col de la Crouzette (1245 m) avec une petite vue sur la vallée.

Puis, je suis arrivée sur le col de Portel…super, j’avais une vue sur chaque côté de la montagne. Je souhaitai prendre la photo du panneau du col de Portel (1432 m) et traversai un troupeau de vaches…je me suis retournée pour faire une photo du col et de la vue….sauf que clairement, les vaches m’ont font un peu peur…surtout quand j’ai vu le taureau qui était au milieu….donc l’expression « dans le doute, abstiens toi » a pris tout son sens à ce moment.

J’ai donc repris ma route, un peu dégoutée, jusqu’au col de Peguère (1375 m) où j’ai retrouvé mon chéri.

La tour Laffon permet d’avoir une vue complète sur les Pyrénées centrales et ariégeoises….sauf que nous sommes dans la brume…donc nous continuons la route….ahhhh les aléas de la montagne 🙂

En redescendant, nous passons au col de Jouels, pas grand chose à dire…beaucoup d’arbres donc pas de vue sur les montagnes ou la vallée. Puis le col des Marrous, point de vue sur la vallée non plus.

Arrivés à Foix, nous voyons le château…qui est payant. Les ruelles ont l’air sympa. Nous faisons quelques photos puis prenons la direction de Saint Girons via la voie rapide…avec des virages rapides, sympa aussi (de Foix au col de Bouiche, sur la D117, la route est top, c’est une 2 voies, donc de la place, pas de graviers, pas de trous….wahou ça fait du bien !).

Une fois la liaison terminée, nous grimpons vers le col de Portet d’Aspet. Il y a beaucoup de cyclistes sur la route et au col….et oui, le tour de France y passe bientôt….certains taguent déjà la route.
Le col a une petite vue, mais sans plus.

Nous y mangerons puisqu’il est équipé de tables.

En reprenant la route nous passons au col de Menté, la route est top. D’ailleurs nous n’avons pu nous empêcher de nous prendre en photo sur les motos.
Le paysage en y montant est très joli.

Après avoir passé Bagnères-de-Luchon, nous montons au col de Peyresourde….nous nous sommes régalés ! De grands virages, ça change de certains cols précédents où les virages étaient très serrés.
Dans la descente, nous refaisons des photos…et oui nous sommes inspirés 🙂

Nous finissons la descente vers Arreau, mais comme il est encore tôt, nous prendrons un goûter au plan d’eau d’Avajan.

Après une pause sympa, nous arrivons sur Arreau….c’est vraiment joli. Une bonne surprise. La rivière qui passe au milieu du village, des maisons colorées et fleuries. Très mignon.

Nous prenons ensuite la direction de la chambre d’hôte réservée sur Airbnb….la bonne surprise (Arreau) ne pouvait pas durer.

Je pense que les photos (ci-dessous) parleront d’elles-mêmes…pour vous éviter le déplacement, je déconseille donc la chambre chez l’habitant de Sarrancolin (chez Narcisse) qui se trouve sur le site Airbnb.

Pour être clair, la chambre nous a coûté 37€…autant dire que pour une chambre dans un coin pas forcément réputé et hors saison, c’est déjà moyen mais bon, après avoir vu les photos sur le site Airbnb, la chambre paraissait sympa.
Et oui, paraissait puisque les photos peuvent vraiment être trompeuses !

Pour la faire courte, nous sommes arrivés et avons demandé où nous pouvions garer les motos…notre hôte nous a fortement conseillé de les laisser devant la maison (sur la départementale 929)…ayant vu qu’un parking était possible, nous préférions évidemment que les motos soient garées ailleurs.

Finalement en voyant le lieu, j’ai un peu mieux compris…le lieux est plutôt sale et désordonné.
Le jardin est joli…jusqu’au moment où vous passez par la terrasse…où j’imagine que les voyageurs peuvent prendre leurs repas….et là, encore une mauvaise surprise, c’est le capharnaüm.
Plein de choses trainent, des jouets d’enfant (passés d’age), de la ferraille…

Ensuite, nous devons passer par la cuisine…une pile de vaisselle, le rangement pas fait…A croire qu’ils avaient oublié notre venue.

Passons, nous montons à l’étage pour découvrir notre chambre…la porte ne possède pas de clé.
Les travaux ne doivent pas être le fort de notre hôte puisque la peinture n’a pas été délimitée, des fils sont apparents, dans la salle de bain des fils sortent du mur à proximité de la douche, le lino ne recouvre pas tout le sol…le ménage est très moyen… Et le clou….(enfin je le croyais jusqu’au lendemain), c’est l’état du matelas. C’est simple, le matelas est bon pour la décharge…sauf si vous aimez vous retrouver au centre du lit puisque la matelas est usé en son centre.

Voici les coordonnées :
Chambre de Narcisse
Route d’Espagne
Sarrancolin

Bilan de la journée, nous avons fait 9 cols :
– Col de la Crouzette (1245 m)
– Col de Portel (1432 m)
– Col de Péguère (1375 m)
– Col de Jouels (1247 m)
– Col des Marrous (990 m)
– Col de Bouiche
– Col de Portet d’Aspet (1069 m)
– Col de Menté (1349 m)
– Col de Peyresourde (1563 m)
Total des cols passés : 18

Les points d’intérêts de la sortie :

  • Tarascon-sur-Ariège : Nombreuses grottes, la plus connue est celle Niaux.
  • Col de Péguère : Panorama complet . Derrière le refuge, il y a un chemin qui mène à la tour Laffon (15 min aller-retour). Vous aurez une vue complète sur les Pyrénées centrales et ariégeoises.
  • Col de Jouels : Route tracée en corniche à caractère panoramique
  • Col des Marrous : Vue sur la vallée de l’Arget et la forêt de l’Arize.
  • Foix : Château
  • Rivière souterraine de Labouiche : Réseau de galeries et tunnels à faire en barque (1,5km à 70m sous terre).
  • Grotte du Mas d’Azil : Site préhistorique célèbre. Tunnel creusé par l’Azil, long de 420m, large de 50m en moyenne, arche d’entrée de 65m de haut. La route suit ce passage.
  • Col de Portet d’Aspet
  • Bagnères-de-Luchon : Début de la route des Pyrénées par les grands cols.
  • Col de Peyresourde

Le détail du roadbook (251 kms) :

Plan du roadbook

Quelques photos :

Route dans la brume en direction du col de Péguère
En route pour le Col de la Crouzette
Ça monte pour aller au col de la Crouzette !
Col de la Crouzette

 

Col de Portel…et ses vaches !
Col de Peguère
Refuge au col de Peguère
Col de Jouels
Château de Foix
Abbatiale Saint-Volusien – Foix
Abbatiale Saint-Volusien – Foix
Col de Portet d’Aspet
En route pour le col de Menté
Sur la route du col de Menté
Fred dans un virage du col de Menté
En direction du col de Peyresourde
Un virage dans la descente du col de Menté
Céline dans le col de Menté
Saint-Béat
Col de Peyresourde
Arreau
Arreau
Chambre airbnb
Chambre airbnb
Chambre airbnb
Chambre airbnb
Chambre airbnb
Chambre airbnb
Chambre airbnb
Chambre airbnb

Roadbook :

Suite : J6 – Les Pyrénées – Arreau – Lourdes

Un commentaire sur “J5 – Les Pyrénées – Tarascon-sur-Ariège – Arreau

Laisser un commentaire