J2 – Le Jura Suisse – Sion – Interlaken

La nuit a été compliquée…la faute au matelas auto-gonflant Décathlon !
Finalement rien ne vaut un bon matelas gonflable, vous savez ceux qu’on utilise à la plage…moins cher et plus confortable !

Nous replions la tente…notre première nuit dans notre nouvelle toile !
Pour le coup, nous en sommes ravis. Facile à monter et à replier…et elle prend très peu de place.
Nous prenons notre petit déjeuner sur les motos une fois que tout est rangé.

Les motos au camping Valcentre
Voiture de Police suisse

Nous commençons notre journée par Crans-Montana, une station de ski.
Un joli panorama sur les vignobles.

Billet de 20 francs suisses
Vignoble dans la montée vers Crans-Montana
Vignoble dans la montée vers Crans-Montana
Vignoble dans la montée vers Crans-Montana
Maison suisse vers Crans-Montana
Après Crans-Montana

A Sierre, nous entrons en Suisse alémanique. Nous nous rapprochons des montagnes et voyons les virages que nous prendrons cet après-midi, ça donne envie !!!

Pont piétonnier de Bellwald
Maisons du Valais suisse
Place entre Bellwald et Munster
Hôtel à Munster
Église Notre-Dame à Munster – Vallée de Conches
Église Notre-Dame à Munster – Vallée de Conches
Église Notre-Dame à Munster – Vallée de Conches
Sur la Furkastrasse (cantonale 19)
Vue sur le Grimselpass depuis la Furkastrasse

Le premier col du jour, c’est le Furkapass. Une jolie route pour y accéder, vous en parler, même avec de grands mots, ne reflèterait pas la réalité, c’est super !

On aperçoit un glacier sur notre gauche, je souhaite prendre une photo pour l’immortaliser.
Nous nous garons et j’attends patiemment que les véhicules passent afin de traverser pour avoir cette fameuse photo. Sauf que les gens roulent très vite (motos et voitures), tellement vite que j’ai peur de traverser.
Pour ma sécurité, j’abandonne cette idée, nous repartons avec une petite déception.

Arrivés au col, la vue n’a rien d’extraordinaire. C’est vraiment la montée qui vaut la peine. Le bitume est propre, les virages corrects, rien à redire sauf les pylônes électriques qui gâchent le paysage.
J’ai l’impression que ces poteaux sont moins bien dissimulés qu’en France.

Belvédère au col de la Furka
Furkapass – Col de la Furka

Nous faisons une petite pause photo, puis reprenons la route vers le Gotthardpass. Dans la descente, c’est compliqué pour les bus, les camping-cars et les voitures, la route est peu large.

Descente du Furkapass en direction de Realp
Descente du Furkapass
Fred dans la descente du Furkapass

Quelques kilomètres plus loin, nous nous arrêtons dans un virage pour déjeuner. Nous avons eu notre petit spectacle à chaque passage de moto ou de car…et oui, des fois ça ne passe pas !

Pause déjeuner
La police en pleine ascension du Furkapass

La journée passe vite tellement elle est plaisante ! Nous devons repartir…direction le Gotthardpass.

Environs d’Hospental
Début de la route pavée (Str. Vecchia)
Route pavée en allant au Gotthardpass
Début de la route pavée (Str. Vecchia)

Une route originale (en direction d’Airolo) pour y aller, elle est faite entièrement de pavés ! Si il pleut, prenez la cantonale 2, sinon cela doit glisser.
La route en plus d’être pavée est dans un cadre superbe. Des petits virages serrés et peu de monde, de quoi admirer les « S » jusqu’en bas !
C’est vraiment à faire !

Col du Saint-Gothard
Descente du Col du Saint-Gothard (Tremola)
La XJ6 sur la Tremola (Gotthardpass)
Mon GPS dans la descente du Gotthardpass
Paysage sur la route du Gotthardpass

Arrivés à Airolo (à 10 kms de la frontière italienne), vous avez des bâtiments où c’est écrit en allemand et en italien…de quoi en perdre son latin !

Église Santi Nazaro e Celso – Airolo

Ensuite, nous allons au Nufenenpass, la route est magnifique…je suis amoureuse du bitume suisse !
Arrivés au col, il y a un petit lac…la vue est jolie. J’y achète un écusson suisse pour compléter ma nouvelle collection…il ira sur mon top-case pour accompagner mon âne catalan.

Arrivée au Nufenenpass
Lac du Nufenenpass / Passo della Novena
La XJ6 au col du Nufenenpass

Nous repartons en direction du Grimselpass…une ascension GÉNIALE…mais attention, nous ne sommes pas seuls sur la route (les panneaux de la prévention routière nous le font comprendre…comme la moto accidentée sur le côté de la route)…et le paysage est juste grandiose.

Panneau de la sécurité routière
GSR accidentée en bord de route
Grimselpass
Vue depuis le Grimselpass
Céline au Grimselpass

Au col, une pause photo s’impose car en plus du paysage montagneux, il y a le lac de Totensee. Encore un col à voir !

Les motos au col du Grimsel
Lac Totensee – Grimselpass

Nous souhaitons prendre la route vers Oberaar. Il y a un feu à l’entrée de la route qui ne passera jamais au vert. Nous descendons finalement au barrage de Grimsel.

Vue depuis le Grimselpass – Barrage
Fred dans la descente du Grimselpass
Descente du Grimselpass

Nous continuons vers Brienz. Il est tard, nous ne pouvons pas voir les chutes de Giessbach. Dommage.

Barrage Räterichsbodensee

Par contre, pour nous rendre au camping, nous longeons le lac de Brienz, c’est juste superbe.
L’eau est turquoise…les maisons fleuries…ça dépayse !

Lac de Brienz – Brienz
Lac de Brienz

Arrivés au camping Oberei de Wilderswil, nous payons 36,60 francs suisses…sans la douche qui je vous le rappelle est payante (50 centimes les 4 minutes d’eau chaude).
Très cher mais propre et calme.

Voici les coordonnées :
Campingplatz Oberei
Obereigasse 9,
3812 Wilderswil, Suisse

Nous montons la tente rapidement car le temps se couvre et le vent se lève…nous espérons que la tente sera étanche !

Une fois que tout est rangé, nous allons manger à la pizzeria Luna Piccante…le prix est exorbitant !
La pizza au saumon à 24 francs et celle au lardon 22 francs…un repas à 77 francs pour 2 sodas, 2 pizzas et 2 glaces…rappelons que le franc suisse est quasi équivalent à l’euro.

La pizza au saumon à 24 francs suisses

Une fois le repas terminé, nous rentrons au camping…nous devons gonfler les matelas et oreillers !

Voici les coordonnées :
Restaurant Pizzeria Luna Piccante
Obereigasse 50,
3812 Wilderswil, Suisse

Les points d’intérêts de la sortie :

  • Crans-Montana : Stations de ski avec panorama grandiose sur les Alpes valaisannes qui se dressent de l’autre côté de la vallée du Rhône.
  • Saint-Léonard : Plus grand lac souterrain d’Europe.
  • Cantonale 19 : Direction le col du Grimsel (2165 m): marmottes, lac gelé Totensee (icebergs), auberge motards.
  • Nufenenpass – Col du Nufenen (2478 m) : Succession d’épingles à cheveux, site époustouflant.
  • Gotthardpass – Col du Saint-Gothard (2108 m) : 9 kms de lacets pavés.
  • Furkapass (2436 m) : Vue glacier du Rhône. Descente du col, plaisir des yeux et des pneus.
  • Oberaar : Du Grimselpass, détour par route de montagne à circulation alternée. Vue imprenable.
  • Brienz : Chutes de Giessbach, 14 cascades sur 400 m, lac de Brienz.
  • Interlaken : JungenFrauJoch (glacier ­ téléphérique) / JungFrauBahn. Chutes du Trümmelbach.

Le détail du roadbook (291 kms) :

Plan du roadbook

Roadbook :

Suite : J3 – Le Jura Suisse – Interlaken – Pontarlier

Un commentaire sur “J2 – Le Jura Suisse – Sion – Interlaken

Laisser un commentaire