J1 – Seychelles – Victoria et Beau Vallon

Pour bien commencer les vacances, nous avons pris la pluie durant 15 minutes (sur le trajet domicile – gare), de quoi être trempé comme il faut !

Notre avion nous attend à l’aéroport Charles de Gaulle pour un départ à 15h35 (le 27 août 2015).
C’est un A380…une première pour nous.

Notre A380 – Fly Emirates

L’avion est récent, les sièges ont un écran avec des films, des jeux (on peut même jouer en réseau), il y a des prises pour recharger les ordinateurs, téléphones ou autres mais aussi on peut voir l’extérieur de l’avion grâce à 3 caméras…bravo Fly Emirates.

Camera sur l’avion – Vue extérieure
Les écrans dans l’A380

Le vol se passe bien. Nous arrivons à Dubaï vers 0h40.
Fred pensant avoir le temps de faire les boutiques du Duty Free en aurait presque loupé notre avion !

Salle de prières pour femme – aéroport de Dubai
Duty Free à Dubai

C’est parti pour un sprint dans l’aéroport de Dubaï !

Nous décollons à environ 2h15. L’avion est quasi vide. Nous avons de la place, ça fait du bien, mais nous dormons très peu, peut être 2h30 en tout.

Nous arrivons vers 6h40 à Mahé (île seychelloise).

Caméra de l’avion – Arrivée sur Mahé
Aéroport de Mahé – Seychelles
Boite à seringues (WC femmes) – aéroport de Mahé
Aéroport de Mahé – Seychelles

L’aéroport est tout petit…ça tombe bien j’avais prévu que l’on « dorme » la dernière nuit de notre séjour ici !

Nous récupérons nos bagages, puis nous renseignons sur les transports menant à Victoria (la capitale).

Nous prenons le bus local (de la marque Tata). Il pleut à seau !

Que dire du bus ? Il est hors d’âge…bleu…les portes ne sont plus vraiment fonctionnelles…des ventilateurs sur chaque montant des fenêtres remplacent la climatisation…et rien pour la buée qui se dessine sur le pare-brise.
La caisse du chauffeur est à la vue de tous, cela parait étonnant pour nous petits français, les gens honnêtes existeraient encore ?!

Bref, nous sommes 2 étrangers dans un bus local, avec nos 2 gros sacs à dos…autant dire que nous sommes vite repérés 😉

Note affichée dans le bus Tata

Nous restons debout par manque de place. Le chauffeur (qui est une femme) martyrise la boite de vitesse pour que notre Tata avance.
Nous ne voyons pas la route à cause de la buée et de la pluie qui tombe…comment fait-elle pour y voir quelque chose ?

Arrivés à Victoria, nous arrivons à la gare routière. Oh…plein de bus Tata bleus 😉
Plein de fumée, de pollution…oui le Tata quand il accélère fait de gros nuages noirs…

Gare routière de Victoria – Mahé
Bus à Victoria – Mahé

Notre premier objectif est de trouver la Cathédrale de l’Immaculée Conception.
Heureusement la pluie se calme enfin.
La Cathédrale est très simple, petite, sans chichi.
J’ai l’impression que les gens viennent prier avant d’aller au travail. Ils ne restent pas plus de 2 minutes et sont plutôt bien habillés. Nous avons le temps d’observer les va-et-vient puisque nous faisons une pause…les sacs commencent à être lourds.

Cathédrale de l’Immaculée Conception – Victoria (Mahé)
Cathédrale de l’Immaculée Conception – Victoria (Mahé)

Nous repartons en direction du marché (Victoria Market), la pluie s’est arrêtée.
A l’angle de la rue du marché (Church Road et Market Street), à peine avons-nous le temps de tourner la tête pour chercher la bâtisse du marché que la pluie revient. Évidemment, ce n’est pas une petite pluie fine !

Marché de Victoria – Mahé

Nous courrons nous réfugier dans le marché qui est couvert. Il possède un étage mais reste petit. C’est coloré, mais sans doute moins que le samedi et les jours de soleil. Nous voyons tout de même des étals de poissons (d’ailleurs certains sont au sol), de fruits et légumes ou encore de plantes.

Marché de Victoria – Mahé
Marché de Victoria – Mahé
Marché de Victoria – Mahé
Marché de Victoria – Mahé

A l’étage, il y a un restaurant (fermé car il est tôt) et des « boutiques » de vêtements ou objets divers.

Marché de Victoria sous la pluie – Mahé

Nous y croisons notre première araignée…elles n’ont clairement pas la même taille que les notres…

Araignée au marché

Une fois la pluie calmée, Fred se rend dans la première boutique qu’il trouvera pour acheter….un parapluie (110 roupies seychelloises)…et oui, on peut acheter un parapluie en souvenir de vacances aux Seychelles. Grâce à cet achat, la pluie a cessé…merci chéri 🙂

Nous passons devant la Clock Tower…c’est tout petit…c’est une réplique en miniature de la tour de l’horloge du palais de Westminster qui fait office de rond-point.

Albert Street – Victoria
Clock Tower – Victoria
Cour de Justice – Victoria

Nous prenons l’Independence Avenue (d’après le Petit Futé, il s’agit d’une rue constituée de bâtiments modernes et riches)…une petite avenue, rien d’exceptionnel.

Il est 10h. Nous nous arrêtons au bar le Pirates Arms…sensé être le bar branché de Victoria…
Nous nous installons puis passons commande.

Le Pirates Arms

Je décide de déplacer mon sac et là…prenant la fuite…une grosse blatte…mon dieu…encore une bestiole énorme !

Blatte du Pirates Arms

Évidemment, je n’ai pas profité de l’instant, me disant que peut-être d’autres allaient me grimper dessus… Elles sont sans doute de sortie à cause des pluies.
Concernant les prix, Fred a pris une Smirnoff Ice pour 35 roupies (environ 2.50€).

Billet de 100 roupies seychelloise
Billet de 100 roupies seychelloise
Le Pirates Arms

Nous repartons et cherchons une pharmacie car je veux un produit anti-moustique efficace (je ne me souviens que trop bien des moustiques des Grenadines !).
Une femme (qui balayait la rue) nous emmène devant l’officine (à l’angle de Francis Rachel Street et State House Avenue), alors que je lui demandais juste la direction…ça c’est sympa…merci madame.

Que dire de la pharmacienne à part qu’elle veux me vendre son produit le plus cher (145 roupies, environ 10€).

Bref, nous repartons et reprenons l’Independence Avenue jusqu’à son rond-point. Il y a de nombreux véhicules, tout est bouché. Des policiers tentent de faire un semblant de circulation car une rue est bloquée à cause des inondations. On a l’impression que c’est un point central de la ville.

Moto de la police de Victoria
Plaque d’immatriculation à Mahé

Nous faisons une nouvelle pause devant Hodoul Island. La fatigue se fait sentir.
Nous avons un petit sourire quand nous voyons un homme qui nettoie les espaces verts (à mains nues), qui ramasse une paire de tong sur le quai où des bateaux sont amarrés.
Il ne se pose même pas la question de savoir à qui elles appartiennent…Hop, poubelle !

Nous nous dirigeons vers la gare routière pour reprendre le bus qui nous mènera à notre hôtel.
Nous attendons assez longtemps. Heureusement, il y a des bancs à chaque arrêt de bus. Les bancs sont entourés de barrières pour faire la queue.

Quand le bus arrive, tout le monde respecte l’ordre de la file pour y monter…ça change de chez nous ! Les gens prennent un ticket (petit reçu) pour le trajet, personne ne fraude…encore quelque chose qui change de la France !

5 roupies le trajet (environ 30 centimes d’euros), ça c’est top… quand on pense qu’à l’aéroport les taxis veulent vous faire payer quasi 20€ !

C’est parti pour la traversée de l’île d’Est en Ouest pour rejoindre Beau Vallon (où se situe notre hôtel).
C’est très montagneux…la boite de vitesse prend à nouveau cher !

En chemin… (Vue sur la côte Est)

Nous descendons du bus en pensant être arrivés…sauf que nous allons marcher assez longtemps (toujours avec nos fardeaux sur les épaules) pour trouver notre hôtel, le Coral Strand Hotel. Pour faire simple, nous avons fait plusieurs allers-retours !

L’hôtel est sympa, propre, en bord de plage, mais 260€ la nuit (repas compris), c’est vraiment excessif (« hors de prix » pour Fred…même en se trouvant aux Seychelles !

Voici les coordonnées :
Coral Strand Hotel
Beau Vallon, Seychelles

Chambre de l’hôtel
Bracelet servant de pass pour la chambre

Nous demandons au « jeune philippin » (venu travailler aux Seychelles en qualité de saisonnier), s’il connait un endroit où manger pour pas trop cher, il nous déconseille le restaurant de l’hôtel…

Nous nous rendons donc dans la rue menant à notre hôtel, au Coco d’Or Hotel.
Un repas correct (une pizza, une salade, un soda, une bouteille d’eau et un dessert) à 430 roupies.

Voici les coordonnées :
Coco d’Or Hotel
Mount Fleuri Road,
Beau Vallon, Seychelles

Billet de 500 roupies seychelloise
Billet de 500 roupies seychelloise

Nous retournons à l’hôtel avec un seul objectif…dormir !

Une fois réveillés, nous irons manger au self de l’hôtel. Tout est à volonté…sauf les boissons (ou même l’eau !). Le repas est bon.

Restaurant de l’hôtel
Restaurant de l’hôtel

En partant, le serveur nous court après pour nous faire signer un papier sur lequel est indiqué le prix des bouteilles d’eau ! 210 roupies pour 3 bouteilles de 75cl ! environ 15€ ! soit près de 10 fois le prix de la bouteille en supermarché !

Après une petite ballade, nous allons nous coucher pour une bonne nuit…

Gros escargot seychellois !

Suite : J2 – Seychelles – Beau Vallon à Eden Island

3 commentaires sur “J1 – Seychelles – Victoria et Beau Vallon

Laisser un commentaire