Tour d’Europe – Jour 14 – Žabljak (Monténégro) – Pejë (Kosovo)

La nuit à l’hôtel Tara MB a été reposante. La chambre était biscornue, mais très grande. Le paysage environnant est agréable, avec le fameux pont et les montagnes. Je profite d’un petit temps mort pour coller mon autocollant du Monténégro (acheté hier soir au pied de l’hôtel), la collection continue 😉

Autocollant du Monténégro

Autocollant du Monténégro

Nous roulons en direction du Kosovo. Les routes sont plutôt correctes et ça virole, tout du moins pour la première partie…alors gazZ 😁

En route pour le Kosovo en longeant la Tara

En route pour le Kosovo en longeant la Tara

En route pour le Kosovo en longeant la Tara

En route pour le Kosovo en longeant la Tara

Nous passons devant le panneau du Monastère de Dobrilovina mais ne faisons pas d’arrêt…ce serait dommage de « gâcher » ce moment de roulage 😋

Nous souhaitions nous arrêter au lac de Biograd à Mojkovac mais le fait que cela soit payant pour une courte pause nous en dissuade.

Sur Kolasin, il n’y a pas grand chose à dire, c’est une station de montagne, peut être parce que  nous cherchons encore les remontées mécaniques 🤔

Nous continuons notre route en direction d’Andrijevica et autant dire que nous avons un peu souffert de l’état du bitume…33kms qui nous paraissent extrêmement longs: entre trous, virages très serrés et route peu large, le plaisir n’y est pas. L’avantage c’est que nous ne croisons quasiment personne sur cette distance !

Nous comprenons pourquoi les voitures sont pour certaines typées 4×4 😉

Véhicule monténégrin

Véhicule monténégrin

Heureusement, cette route nous offrira quelques beaux décors avec vue sur la montagne. Il faut en profiter car les monts laissent de plus en plus la place à la plaine.

Environs d'Andrijevica - Monténégro

Environs d’Andrijevica – Monténégro

Environs d'Andrijevica - Monténégro

Environs d’Andrijevica – Monténégro

Nous reprenons notre parcours semé d’embuches…

Serpent écrasé sur la route

Serpent écrasé sur la route

Peu avant Rozaje, nous nous arrêtons pour le déjeuner dans un restaurant. D’après le serveur, il vend la meilleure viande du Monténégro…

On n’a pas osé le contrarier 😉

L’adresse du restaurant :
Restoran Duga
E65, Monténégro

Carte du restaurant Duga

Carte du restaurant Duga

Mon plat

Mon plat

Nous avons mangé correctement mais il est vrai que les prix étaient plus élevés que la veille au Monténégro.

Après une grande pause, nous arrivons à Rozaje, et le peu que l’on découvre ne nous donne pas envie d’en voir plus. C’est moche, il y a des détritus sur le bord des routes. Les locaux que nous croisons nous fixent, comme s’ils n’avaient jamais vu de moto ou peut être de motarde 😋

Bienvenue dans les environs de Rozaje

Bienvenue dans les environs de Rozaje

A la frontière monténégrine, le garde est à nouveau très sympa. Il est ravi de pouvoir discuter avec moi visiblement 😘

Entre les deux douanes, les bords de route sont jonchés de sacs poubelles. A quoi le Kosovo va ressembler ? 😯

Arrivés à la douane kosovare, je me dirige vers le poste de garde. L’homme a l’air plutôt sympathique et a envie de discuter. Il me demande combien de temps nous restons dans le pays, si nous sommes allemands, tout cela par curiosité plus que dans le cadre de son travail. J’arrive même à le faire rigoler 💪

Par contre, quand je regarde dans mon rétroviseur, ça à l’air d’être une autre paire de manche pour Fred. Un agent lui fera sèchement remarquer que la prochaine fois il devra prendre l’assurance avant de venir à la douane.

Fred devrait en prendre de la graine, puisque mon douanier me dit gentiment de repasser le voir après avoir pris une assurance pour entrer dans la pays. La finalité est la même mais forcément la première approche avec les locaux est différente 😁

Mon assurance pour entrer au Kosovo

Mon assurance pour entrer au Kosovo

L’assurance est obligatoire et nous coûtera 10€ par moto et ce, pour une durée de 15 jours. En effet, nos cartes vertes d’assurance ne couvrent pas le pays.

Nos passeports tamponnés, nous entrons au Kosovo.

Vue sur le Kosovo

Vue sur le Kosovo

Nous arrivons rapidement à Pejë (à environ 10 kms de la frontière), les bâtiments sont en brique rouge, comme s’ils étaient en construction. La ville n’a pas l’air très propre et en plus les voitures fument bien noir !

Nous passons vite la ville pour rejoindre les gorges de Rugova. Nous avons un besoin de nature après cet interlude urbain 🙂

Les gorges de Rugova - Kosovo

Les gorges de Rugova – Kosovo

Les gorges de Rugova - Kosovo

Les gorges de Rugova – Kosovo

Les gorges sont jolies. Par contre il n’y a pas un seul endroit pour s’arrêter ! La faute aux détritus !

Nous irons jusqu’à Bogë (le bout de la route) et les seuls endroits où nous pourrions nous garer sont infestés par les déchets ! 😡

Quel dommage d’avoir une belle nature et de ne pas la préserver.

Détritus dans les gorges de Rugova - Kosovo

Détritus dans les gorges de Rugova – Kosovo

Détritus dans les gorges de Rugova - Kosovo

Détritus dans les gorges de Rugova – Kosovo

La route dans les gorges de Rugova

La route dans les gorges de Rugova

Nous ne ferons donc pas notre pause dans les gorges.

Nous nous rendons à notre hôtel qui dénote un peu dans le paysage. Il a l’air chic au milieu d’un quartier qui parait plutôt « défavorisé ». Nous ne sommes peut être pas arrivés par le bon côté 😉

Hotel Camp Karagaq - Kosovo

Hotel Camp Karagaq – Kosovo

Nous nous installons puis nous rendons au restaurant de la résidence.

Les touristes étrangers doivent être rares ici, les serveurs ne parlent pas un mot d’anglais 🙂

Cela ne nous dérange pas car les employés sont agréables, même si nous ne comprenons pas tout. Ici, il y a même des ours dans les arbres 😋

En tout cas le repas est très correct pour un prix raisonnable. Nous avons passé une belle soirée 😘

Ours dans un arbre à l'hôtel Camp Karagaq - Kosovo

Ours dans un arbre à l’hôtel Camp Karagaq – Kosovo

Carte du restaurant Camp Karagaq - Kosovo

Carte du restaurant Camp Karagaq – Kosovo

Pizza du restaurant Camp Karagaq - Kosovo

Pizza du restaurant Camp Karagaq – Kosovo

A table !

A table !

L’adresse de l’hôtel :
Hotel Camp Karagaq
Fehmi Agani, 30000 Peje

Les points d’intérêt :

  • Zabljak : Belle route le long de la Tara jusqu’à Mojkovac.
  • Monastère de Dobrilovina : Frapper à l’entrée, ouverture si bien vêtu…. fresques…
  • Mojkovac : Un peu plus loin, accès au lac de Biograd (Biogradsko jezero) dans le parc national de Biogradska Gora (2€ puis 4km jusqu’au lac).
  • Kolasin : Petite station de montagne. Route jusqu’à Andrijevica, panorama “sublime”.
  • Option : Andrijevica : Route jusquà Plav à travers les montagnes.
  • Rozaje : Population majoritairement musulmane, femmes voilées, chants des muezzins. Détritus sur les rives de l’Ibar. Grande à rue “à voir”.
  • Gorges de Rugova : Gryka E Rugovës / Rugovska Kljisura. A 2km à l’ouest de Peja. Environ 20kms. Rivière Bistrica/Lumbardhi. Canyon le plus profond d’Europe (jusqu’à 1km). 19 sommets supérieurs à 2000m. Ours, lynx, grand tétras…
  • Peja (Pejë) : Centre-ville, Mosquée Bajrakali (se déchausser, sortir en marche arrière), Patriarcat de Pec.

Les chiffres de la journée :

  • Nombre de kilomètres :  279,9 kms
  • Budget essence Céline (MT09 Tracer) : 15,23 €
  • Nombre de litres (MT09 Tracer) : 13,57 L
  • Budget essence Fred (VFR 1200) : 16,27 €
  • Nombre de litres (VFR 1200) : 14,51 L
  • Budget alimentation (pour 2) : 38,30 €
  • Budget couchage (Hotel Camp Karagaq) : 36 €

Les chiffres depuis le départ du trip :

  • Nombre de kilomètres : 3782,7 kms
  • Budget essence Céline (MT09 Tracer) : 252,74€
  • Nombre de litres (MT09 Tracer) : 186,73L
  • Budget essence Fred (VFR 1200) : 262,64€
  • Nombre de litres (VFR 1200) : 195,3L
  • Budget alimentation (pour 2) : 550,63€
  • Budget couchage : 527,71€
  • Nombre de nuit en hôtel : 6
  • Nombre de nuit en camping : 7

L’itinéraire (256,70 kms) :

Itinéraire du jour 14 - Žabljak - Pejë

Itinéraire du jour 14 – Žabljak – Pejë

Suite : Tour d’Europe – Jour 15 – Pejë (Kosovo) – Skopje (Macédoine)

5 commentaires sur “Tour d’Europe – Jour 14 – Žabljak (Monténégro) – Pejë (Kosovo)

    • C’était une expérience à faire au moins une fois. Le pays n’est pas encore dans « l’ère du tourisme ». Peut-être qu’un jour ils auront une politique de tourisme et s’occuperont du côté nature…
      C’est vrai que c’est vraiment dommage car même s’ils n’ont pas la mer (qui aide surement pour avoir des touristes), ils ont la montagne et donc des opportunités.
      Wait & See comme on dit 😉

  1. Bonjour,
    Je vous découvre depuis peu mais je trouve vos compte-rendus vraiment chouettes et surtout très utiles pour ceux qui souhaiteraient faire un voyage similaire. Bravo ! Je me demande aussi quand avez- vous fait ce voyage ?

    • Bonjour Thierri,
      tout d’abord merci beaucoup pour ton commentaire. Cela nous fait vraiment plaisir.
      Nous avons fait ce voyage du 9 juin au 17 juillet 2016. Nous essayons de publier nos compte-rendus régulièrement.
      A bientôt.
      Céline & Fred

Laisser un commentaire