Test de la dashcam moto INNOVV K1

Si vous nous suivez sur notre page Facebook, sans doute avez vous vu que nous avions équipé nos motos (Yamaha MT09 Tracer et Honda VFR 1200) de dashcam.

Dashcam moto INNOVV K1

Dashcam moto INNOVV K1

Qu’est-ce qu’une dashcam ?

Une dashcam (dashboard camera) est une caméra installée dans un véhicule pour enregistrer ce que le conducteur voit (extérieur et intérieur du véhicule). Pour notre cas, il s’agit de deux caméras, l’une filmant à l’avant et l’autre à l’arrière du véhicule.

Pourquoi installer une dashcam sur la moto ?

Plusieurs éléments pourraient être évoqués. En effet, en « bons » bloggueurs que nous sommes, ces caméras apportent de nouveaux angles de vue. Il est aussi indéniable que nous aimons les nouvelles technologies. Mais, à force d’usage, il s’avère qu’elles pourraient se révéler utiles lors d’un accident (en tant que témoin ou bien impliqué).

Et pourquoi pas une Gopro (ou autre caméra embarquée) ?

Avant de l’acheter, on pourrait se dire « je la rechargerai tous les jours », « je viderai et sélectionnerai les vidéos tous les jours ».

Ça c’est en théorie, car quand on prend la moto tous les jours, force est de constater, que je suis bien contente d’avoir une caméra qui s’allume et s’éteint en même temps que la moto (branchement sur la batterie de la moto donc pas besoin de la recharger), qui sauvegarde les vidéos importantes (évitant un tri très long après un trajet) mais aussi qui enregistre en boucle (donc pas besoin de vider la carte régulièrement).

Présentation de la dashcam moto INNOVV K1

Il s’agit de la (si je ne me trompe pas) seule dashcam moto présente sur le marché. Ce marché est en plein essor en France, et pourtant souvent vu dans différentes vidéos sur Youtube (par exemple dans des accidents en Russie, des arrestations aux USA…).

Le dispositif INNOVV K1 repose sur l’utilisation de deux ensembles de lentilles uniques (caméras) permettant un enregistrement simultané (devant et derrière le véhicule).

Les caméras sont grand angle (140 °) permettant de filmer plutôt bien l’environnement qui englobe la moto et en résolution 1080p.

Vision qui englobe la moto

Vision qui englobe la moto

Les boitiers de caméra ont l’air solides (faits en aluminium de qualité) et sont faits spécifiquement pour les motos. Ils sont donc discrets et résistent aux intempéries. Il sont étanches.

Le système Innovv K1 possède un écran LCD de 2,7 pouces avec des touches de fonction permettant une configuration facile et si besoin de visionner des séquences vidéo.

Boitier avec écran LCD

Boitier avec écran LCD

Un bouton a été conçu pour permettre au conducteur de contrôler rapidement les caméras. Un système de LED rouge indique l’état d’enregistrement lors de la conduite. Une pression prolongée sur le bouton démarre et arrête l’enregistrement de la caméra tandis qu’une pression rapide permet de sauvegarder une vidéo, qui sera stockée sur la carte micro SD dans un dossier différent des autres enregistrements.

Un enregistrement vidéo sera aussi sauvegardé dans le cas de la détection d’un choc (paramétrage de la sensibilité possible).

La caméra peut aussi filmer en mode parking (paramétrage possible), quand le moteur est éteint. Si cette fonction est activée, la batterie interne de l’appareil sera utilisée pour une durée de 1 heure maximum (après avoir éteint le moteur).

Emballage de la Innovv K1

Emballage de la Innovv K1

Le pack comprend :

  • Deux caméras 1080p étanches
  • Une unité d’enregistrement avec écran LCD
  • Un petit boitier GPS
  • Une sacoche de protection pour l’unité d’enregistrement
  • Une télécommande filaire (avec bouton à LED)
  • Des fixations (vis, équerres et autocollants)
  • Un lecteur de carte micro SD
  • Un logiciel de gestion des vidéos (se met sur la carte micro SD une fois insérée dans le module d’enregistrement).
Les éléments du pack Innovv K1

Les éléments du pack Innovv K1

Le logiciel fourni :

Le logiciel fourni, Registrator Viewer, se trouve sur votre carte micro SD après insertion dans le boitier LCD. Il peut aussi être télécharger sur le site INNOVV. C’est un exécutable, donc pas besoin d’installation sur votre ordinateur.

Aperçu du logiciel de la dashcam

Aperçu du logiciel de la dashcam

Il permet de voir l’itinéraire emprunté, la position du véhicule en fonction de la vidéo, la vitesse, les accélérations, l’altitude…

Il n’est pas obligatoire de l’utiliser. Vous pouvez regarder les vidéos via VLC par exemple.

Le montage ?

Avant tout il a fallu regarder sur la moto à quels endroits il serait le plus judicieux de mettre les caméras, le but étant que leur champ de vision ne soit pas restreint (par des éléments de carénage…) mais aussi que ces dernières soient peu visibles. Innovv parle d’une installation discrète « Fit and Forget », c’est bien puisque je ne souhaite pas attiré l’attention de quiconque 😎

Il fallait aussi réfléchir au système de fixation (pastille autocollante 3M ou visserie) ou encore au passage des fils. Je pense que c’est une étape primordiale, sinon vous risquez qu’elle soit trop visible ou encore que les fils se baladent 🤔

Après avoir fait une dizaine de tours de la moto, nous nous lançons. Il faut bien préciser que nous sommes des mécaniciens ou bricoleurs (comme vous préférez) amateurs.

Fred commença par brancher le moniteur LCD sur la batterie. Autant dire qu’avec tout ce qu’il y a déjà sur ma batterie (GPS, gants chauffants), les cosses de batterie deviennent de plus en plus difficilement accessibles. Le boitier est destiné à être mis sous la selle, je ne pense pas que ce dernier soit étanche. Fred prépare son branchement (plus après contact, repris sur l’éclairage de plaque d’immatriculation grâce au relais fournis dans le pack de la dashcam) afin que la caméra s’allume quand la moto démarre et inversement.

Pendant ce temps, je préparais la pose de la caméra avant. J’ai donc décidé d’installer cette dernière entre les 2 feux avant. Avant de faire le collage de la pastille autocollante, j’ai passé le fil sous le carénage de la Tracer (sans rien démonter). Une fois arrivé jusque sous la selle, j’ai collé la caméra à l’endroit définitif. Cela fait un mois que cette dernière est collée avec les pastilles autocollantes fournies et elle tient toujours (la météo du moment est faite de pluie, soleil, vent, de températures allant de -8 à 10 degrés). Pour information le fil de la caméra avant mesure environ 2 mètres.

Caméra avant fixée sous les feux de la Tracer

Caméra avant fixée sous les feux de la Tracer

J’ai ensuite fixé la télécommande (avec bouton) qui permet de sauvegarder des vidéos sur mon guidon. Ce dernier est très facile à poser puisqu’il s’agit d’un autocollant. Je passe le fil de cette dernière sous le carénage, en suivant celui de la caméra avant.

Fixation de la télécommande

Fixation de la télécommande

Une fois arrivé sous la selle, je fixe les fils sur les tubes du carénage.

Pour la caméra arrière, j’ai préféré la fixer sur le support du top case. Certes, j’ai un bout du support au visionnage, mais cela n’est pas dérangeant, et au niveau discrétion, je trouve ça plutôt pas mal 😊 Le câble est moins long que celui de la caméra avant (1 mètre), mais c’est largement suffisant.

Caméra arrière fixée sur le support de top case Givi

Caméra arrière fixée sur le support de top case Givi

Une fois que tous les câbles (2 caméras, télécommande et module GPS) se retrouvent sous la selle, il suffit de les brancher sur le boitier LCD.

Pour information, nous avons préféré mettre le module GPS sous la selle dans une pochette plastique afin que cela reste étanche.

Module LCD monté sous la selle de la Tracer

Module LCD monté sous la selle de la Tracer

Dans l’ensemble le montage est plutôt facile, le tout étant de bien réfléchir à la pose du système au préalable.

Voici le résultat :

Camera avant montée sur la MT09 Tracer

Camera avant montée sur la MT09 Tracer

Camera avant montée sur la MT09 Tracer

Camera avant montée sur la MT09 Tracer

Camera arrière montée sur la MT09 Tracer

Camera arrière montée sur la MT09 Tracer

Fixation de la télécommande sur la MT09 Tracer

Fixation de la télécommande sur la MT09 Tracer

Essai de la dashcam moto INNOVV K1 :

Caméra avant devant le château de Versailles :


Caméra arrière devant le château de Versailles :

 

Mon avis sur la dashcam moto INNOVV K1 :

Au départ je pensais avoir demandé au Père-Noël un gadget de plus.

Mais, finalement, j’ai complètement changé de point de vue. Je suis agréablement surprise pas ce produit.

Je me sens plus en sécurité du fait de filmer tout ce qui arrive autour de la moto.

Certes, en France les dashcams ne sont pas encore reconnu par de nombreuses assurances, mais il va de soi qu’un accident corporel par exemple pourrait être appuyé par ces vidéos.

Le prix est raisonnable (265 $), mais à la différence d’une Gopro par exemple, il n’y a pas d’accessoires à ajouter (exemple : batteries, fixations ou encore boitier).

En terme de qualité vidéo, elle est très satisfaisante de jour. Il va de soi qu’il faut nettoyer les lentilles de temps à autres. De nuit, elle est aussi très bien, mais il est vrai que pour la lecture des plaques d’immatriculation c’est plus compliqué (sauf si le véhicule est près).

Certes, la qualité n’est pas celle d’une Gopro mais clairement le but premier d’une dashcam n’est pas le fait de faire des films de voyage, mais belle et bien de vous apporter une sorte de témoignage en cas de pépin.

Le son sur les vidéos est correct (son du moteur et pas trop de bruit du vent), en tout cas bien mieux qu’avec une Gopro, où à part le vent on n’entend pas grand chose.

Conclusion :

Les fixations après un mois d’utilisation quasi quotidienne tiennent. Les caméras n’ont pas bougé.

Depuis un mois j’ai été témoin d’un accrochage entre deux voitures, de nombreux véhicules grillants les feux, un scooter au sol renversé par une voiture sur l’autoroute, mais aussi des petites vidéos de balades qui changent de la vision que j’ai avec ma Gopro (fixé sur le côté de mon casque).

Le seul petit hic, en un mois d’essai, c’est que sur un seul trajet la vidéo ne s’est pas lancé (mais j’aurai pu vérifier avant de prendre la route).

Les point positifs : 👍

  • La solidité du matériel, la finition est bonne
  • L’utilité du produit
  • Le package est complet (de nombreuses fixations)

Les points négatifs : 👎

  • Le manque de visibilité des plaques d’immatriculation de nuit

En tout cas bravo à la firme d’avoir pensé aux 2 roues. Espérons que les assurances pensent à faire de même 🙂

 

✌️

Nous validons le produit, pour un usage geek (filmer vos sorties, regarder vos parcours sur le logiciel) ou conventionnel (prouver votre bonne foi, les responsabilités en cas de problème). La dashcam moto Innovv K1 a été conçue intelligemment pour répondre à nos besoins. Initialement vue comme un gadget on finit vite par la trouver indispensable.

 

3 commentaires sur “Test de la dashcam moto INNOVV K1

Laisser un commentaire